Courrier à la commission nationale d’investiture du parti

Mesdames, Messieurs les membres de la Commission Nationale d’Investiture,

Chers amis,

J’ai annoncé par voie de presse, à Montpellier, ce mercredi 5 avril 2017, ma candidature aux élections législatives, dans la 3ème circonscription de l’Hérault.

Cette circonscription est la seule qui à ce jour, de fait, ne présente pas de candidat de la Droite et du Centre dans notre département. Aussi me fais-je un devoir de porter les couleurs de notre famille politique et de vous alerter sur la nécessité de revoir la décision prise par votre Commission en juin 2016.

La candidate alors investie, Catherine Dardé, est la première adjointe du Sénateur-Maire de Castelnau-le-Lez, Jean-Pierre Grand. Madame Dardé, qui n’a pris sa carte dans notre parti que quelques jours avant la réunion de votre commission, est par ailleurs première Vice-Présidente de la métropole de Montpellier, que préside le Maire Divers-Gauche Philippe Saurel. Mme Dardé soutenait les candidats Divers-Gauche du Maire lors des élections départementales de mars 2015. Contre les candidats de notre parti, dont j’étais. La même année, en décembre, lors des élections Régionales, elle militait pour la liste que présidait en Occitanie P. Saurel. Contre la liste régionale de notre parti. Elle suivait ainsi le Maire J.-P. Grand, qui avait pour sa part choisi de figurer comme candidat sur cette liste, pour remercier le Maire de Montpellier de lui avoir assuré son mandat de Sénateur en 2014. Contre la liste sénatoriale de notre parti. La candidature de Mme Dardé ne peut dans ces conditions honorer l’investiture des Républicains.

Depuis le début de la campagne présidentielle, Mme Dardé ne s’est pas engagée résolument pour notre candidat. Il est improbable qu’elle soit dimanche prochain parmi les candidats investis pour se trouver aux côtés de François Fillon. Si E. Macron devait être au second tour de l’élection présidentielle, il ne fait aucun doute que Mme Dardé le rejoindrait, en emboîtant le pas de P. Saurel.

Voilà l’essentiel des raisons pour lesquelles j’ai choisi de me porter candidat à ces élections législatives, pour défendre sans réserve notre programme de redressement.

Je place ma confiance dans la sagesse de votre Commission, à laquelle je demande solennellement de reconsidérer l’investiture de notre parti sur la 3ème circonscription de l’Hérault.

Sébastien AVALLONE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s